Ovni ardennais : des cas officiellement inexpliqués

 :: Ufologie :: Les ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

write Ovni ardennais : des cas officiellement inexpliqués

Message par Area le Mer 11 Fév - 20:29

Les études du très officiel Centre national d’études spatiales sont formelles : l’apparition, ces dernières années, de plusieurs Ovni dans le ciel ardennais demeure aujourd’hui encore inexpliquée.
IL y a environ deux mois, le Centre national d’études spatiales (Cnes) faisait l’événement dans la petite communauté des ufologues en mettant en ligne une partie non négligeable de ses archives officielles.
Pour la première fois, cet organisme, chargé, entre autres, de répondre aux interrogations et aux attentes de la population face aux phénomènes aérospatiaux non identifiés, acceptait de divulguer au grand public ses constatations et conclusions, créant du même coup un embouteillage monstre sur la Toile. Mais les internautes qui ont pu accéder au site (http://www.cnes-geipan.fr/) ne sont pas déçus.

Scepticisme avant tout !

A l’exemple du Carolo Jean-Luc Lemaire, qui, depuis une bonne quinzaine d’années, traque, dans les Ardennes, le moindre témoignage concernant un Ovni.
« Nous constituons un petit groupe d’une dizaine de personnes et, chaque fois qu’on entend parler d’un phénomène étrange, on mène notre propre enquête, parfois parallèlement à celle suivie de façon officielle par le Cnes. »
Balayons d’entrée certaines suspicions : Jean-Luc Lemaire est tout sauf un allumé, même s’il reconnaît qu’il en gravite un certain nombre dans son domaine de prédilection.
« Nous, on tente avant tout de trouver des concordances entre les témoignages recueillis et des explications traditionnelles : avion, phénomène météo, planète, comète, nuage lenticulaire… La plupart du temps, on y arrive. Mais, parfois, aucune explication classique ne tient la route. Ce sont ces cas-là qui nous intéressent”.

Et en consultant les archives du Cnes, l’ufologue amateur ardennais s’est rendu compte que, bien souvent, ses conclusions sont similaires à celles des enquêteurs officiels. « Ça prouve au moins qu’on a fait jusqu’alors du boulot sérieux », commente-t-il.
Un travail qui passe par une enquête sur le terrain, aussi minutieuse que possible, et par le recueil du ou des témoignages.
« On traque la moindre faille, on recoupe, on contrôle, on tend des pièges aux témoins qu’on interroge séparément. Au final, on se rend compte qu’il y a très peu de canulars, mais beaucoup de méprises. Par exemple, des gens de bonne foi qui pensent avoir vu un objet volant lumineux, alors qu’il s’agit simplement d’une planète. »
Mais, même en éliminant tous les témoignages qui peuvent être expliqués par un phénomène connu, il demeure un certain nombre de cas en suspens, répondant, aux yeux du Cnes comme à ceux de Jean-Luc Lemaire, à la définition suivante : observation inexpliquée malgré les éléments en notre possession.

On sait qu’on ne sait pas !

« Tout ce qu’on sait à leur propos, c’est qu’on ne sait pas », résume l’ufologue ardennais. « Nous n’avons aucune explication sérieuse permettant de les expliquer. Rien ne permet d’affirmer qu’il s’agit d’éléments extraterrestres. Mais rien ne permet de le nier. Toutes les théories sont possibles. Et aujourd’hui, on sait que le Cnes arrive officiellement à la même conclusion que nous : ce sont des phénomènes inexplicables en l’état de nos connaissances. À partir de là, à chacun d’imaginer ce qu’il veut. »
Jean-Claude Roussel

Source : l’Union
avatar
Area
Général fondateur
Général fondateur

Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Ufologie :: Les ovnis

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum