Vague mondial d'observations d'ovni en 1997.

 :: Ufologie :: Les ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vague mondial d'observations d'ovni en 1997.

Message par André L. le Sam 24 Oct - 3:14


"L'ovni de Phoenix en 1997"




Voici un cas qui s'est passé au Québec en 1997 :

Article de Robert Leblond du journal de Montréal qui est daté du 26 juillet 1997.

Voici textuellement cette article :
Le 5 juillet denier, mesdames Aline Campion, Lili Foster et Julie Lapierre rentraient chez elle à Sainte-Julie, après une soirée de bingo. Ce qu’elles ont alors vu allait bouleverser leur vie.


Agées respectivement de 48, 40 et 72 ans, elles se disent pourtant très lucides. « tout d’un coup, la radio de la voiture arrête de fontionner, ça grichait. Puis, on s’est retrouvé comme dans le néant le plus complet. On a eu peur et, durant 10 minutes, on a aperçu un drôle d’objet de forme circulaire, un peut comme celui de la dame vous décrivait dans le journal recemment », nous raconte Aline Campion.


« Une lumière très blanche clignotait sous le dôme de cet engin. C’était un blanc telement pur que ça ne s’explique pas. On croyait pas ce qu’on voyait. Même qu’après,on se sentait mal d’avoir aperçu cet objet. Puis,après dix minutes,la radio a recommencé à fonctionner. C’était assez spécial », nous dit-elle, encore un peut sous le choc.


Article du journal de Montréal 20 septembre 1997, de Robert Leblond :
Elles s’engageent dans la bretelle de la sortie du boulevard Taschereau et filent vers le nord sur la route 132. Elle remarquent une première grosse luimière très vive dans le ciel, au dessus du fleuve.


« Ça ne pouvait pas être un ballon dirigeable, ni un avion ou un hélicoptère. Quelques minutes après, la forme est apparue plus clairement, il s’agissait vraiment d’une espèce de soucoupe avec 4 hoblots illuminés et 3 faisceaux de lumière sous l’engin. Nous avons alors eu quelques frisons dans le dos », se souvient madame Campion, dans son témoignage fait à l’ufologue Bourbeau.


« Nous nous sommes arrêtées sur le bas côté de la 132 pour mieux observé, laissant le moteur tourner. La soucoupe était là, gigantesque, comme s’il s’agissait d’un vaisseau-mère. On aurait même dit que c’était carrément une ville volante entière tellement c’était énorme.Là, Julie s’est mise a pleurer, alors que, l’autre amie et moi avons ressenti de la peur. Moi je ne croyais pas aux histoies de soucoupes volantes mais je respectais tout de même l’histoire que ma soeur m’a racontée alors qu’elle fut témoin de ça en 1968. Depuis mon observation, ma soeur m’a dit que je ne reverrais probablement jamais une telle chose et que je n’avais pas à avoir peur de ça plus longtemps. Facile à dire, mais depuis quelques jours j’ai tellement peur noir que j’ai peine à ma contrôler ».


« Toujours est-il que j’ai remarqué un dôme sur le dessus de l’ovni puis un bruit peurant accompagnait la soucoupe. Mais là, un chose chose absolument étrange s’est produite, tellement inimaginable. Lorsque nous nous sommes engagées sur la 132 pour nous arrêter sur le bas côterde la route, toutes les autres voitures qui nous suivaient, et celles qui nous croisaient, sont toutes disparues. Je pouvais bien voir la route, les lumières de rue, les maisons, la ville de Montréal mais pas une seule voiture alors qu’il y en avait lorsque nous nous sommes engagées sur la route. Et,quand j’ai accéléré, les autos sont réapparues. On se serait cru dans une autre dimension ».



Les expériences d'enlèvements de Michael et Trish (1997).


Mickael est écrivain et Trish est une ancienne dirigeante d'entreprise. En Septembre 1997, Mickael et Trish qui venaient de se rencontrer, s'apprétaient à passer leur premier week-end ensemble, c'est alors que ces deux New-Yorkais ont vécus leur expérience commune vers la frontière canadienne.

Trish n’a découvert être enlevée qu’en 1997. Enfance heureuse dans une famille aisée, mariée durant 18 ans, mère de deux enfants, chef d’entreprise durant 14 ans, Trish n’a jamais été ni de près ni de loin intéressée au phénomène ovni et encore moins à celui des « enlèvements extraterrestres ». C’est en rencontrant Michael, en 1997, et après l’observation d’un ovni en sa compagnie, qu’elle va découvrir une partie de ses mémoires cachées, sans jamais avoir lu un seul livre sur le sujet.

Michael est new-yorkais depuis toujours. Enfance heureuse passée au milieu de sept frères et soeurs. Il a le souvenir d’avoir eu des contacts dès la petite enfance. Michael faisait des dessins de ses rencontres avec des êtres dont les premières représentations seront publiées dans des livres vingt ans plus tard.





Et il y a l'enlèvement que j'ai vécu (subit) le 30 juillet 1997 a Sherbrooke au Québec.

et il y a eu au Québec (un peut partout au Québec) en 1997, un vague d'observation d'ovni et plusieurs de ses observations ont été mentionnez en 1997 dans les journaux au Québec.



Depuis le début de l'année (1997), en Nouvelle-Angleterre plusieurs observations d'ovnis.

En effet, nos collègues du New Hampshire, du Vermont et du Massachusetts nous ont informés des faits suivants :

Le 22 janvier 1997, 19h00, Beverly Higgins, en revenant du travail, aperçu un objet en forme de soucoupe survolant la cime des arbres. "Ca ne ressemblait pas à un avion, ni un hélicoptère. C'était sombre, avec de grandes fenêtres bien éclairées et une lumière verte à l'avant. L'objet s'est immobilisé à quelque 400 mètres de moi à environ 150 mètres d'altitude pendant 20 à 30 secondes avant de quitter vers la montagne."


Des observations de ce genre, il y en aurait eut dans le Massachusetts (Amesbury, Templeton, Swansee), le Vermont (St-Johnsbury, Hardwick, Danville, Lyndonville), le Maine (Andover) et le New Hampshire (Colebrook, North Stratford, Littleton, Stewartstown).

Jacques Poulet

Source : http://www.chucara.com/dossiers/newengland/newengland.htm



Vague d'observation en Australie: février 1997.

Il semblerait que depuis le début de février 97, les observations d'ovni se sont multiplié dans le sud de l'Australie. Le tout aurait commencé le 1ier février, en Tasmanie, alors qu'un couple découvre une gelée jaune brillant dans leur cour.


Les objets sont aperçus près de Perth, Bairnsdale, Sydney, Brisbane, Melbourne, Adelaide ainsi que plusieurs autres localités. L'ovni est presque toujours décrit comme "une boule de feu" de couleur "jaune-rouge". L'objet se déplace généralement très rapidement, traversant le ciel en moins d'une minute, et s'immobilise parfois. A quelques occasions, l'objet a volé sous la couche nuageuse.


D'autres formes ont également été rapportées, tel qu'en forme de "cigare" à Perth (6 février, 19h30) ainsi que dans les montagnes Lewis (15 février, 20h25) ou en forme de "banane" à Geelong (19 février, 21h20).


Des formations d'objets ont aussi été observées. Trois brillantes "boules de feu" orange en formation triangulaire à Warrandyte (18 février, 22:30), 3 ou 4 très brillantes "boules de lumière" orange à Sydney (19 février, 05h30), 5 brillantes lumières jaunes (3 en triangle et les deux autres en parallèle) au-dessus de Adelaide (19 février, 21h45).


Deux cercles céréaliers (Crop Circle) ont été découverts. L'un, près de Melbourne (19 février), à été investigué par un ufologue local. D'une circonférence de 10 mètres, avec des marques symétriques, près du périmètre, de 30 cm de côté par 10 cm de profondeur. Selon l'enquêteur, ce serait un canular : Peinture pour donner l'aspect du brûlé et les marques qui semblent avoir été faite en enlevant la terre, sont ses principales raisons. Le second n'aurait pas été vérifié.


Un autre phénomène insolite s'est produit à quelques reprises. Il s'agit d'une "éclipse solaire partielle" près de Perth (15 février, 12h00) et Duncraig (17 février). Un tel phénomène aurait également été rapporté le 18 octobre 1996.


Finalement, une grande lumière rose est resté immobile pendant 5 minutes à 300 mètres au-dessus des témoins, près du mont Gravatt (11 février, 00h02). Le poste de police de Brisbane aurait reçu plusieurs appels à ce sujet.

Source : http://www.chucara.com/dossiers/other/australi1.htm



Coupures de presse - 24Heures - août 1997

BOEING SUISSE FACE A UN OVNI: UN BALLON METEO?

L'équipage de l'avion n'est pas convaincu par l'explication.


1ère coupure :

Drôle de mystère pour une bien fâcheuse rencontre, qui aurait pu avoir des conséquences tragiques: en août, un Boeing 747 de Swissair a failli entrer en collision dan le ciel de New York avec un objet volant non identifié. Pour les autorités américaines, l'objet n'était pas un missile, mais un ballon-sonde météo. Une explication que le pilote et le copilote du boeing, dont on bafoue ainsi le discernement, trouvent peu crédible. Et l'on pense évidemment au drame du Boeing 747 de la TWA qui explosait en vol, dans le même espace aérien encombré, il y a un peu plus d'un an, drame qui n'a pas encore reçu d'explication définitive.


2ère coupure :

Un avion de Swissair a été frôlé par un objet non identifié

L'inquiétante rencontre a eu lieu près de New York, alors que l'appareil reliait Philadelphie à Zurich.
Il s'agirait d'un ballon-sonde météo, selon les Américains. Pas crédible, répond le pilote.

Un Boeing 747 de Swissair, reliant Philadelphie a Zurich via Boston, a été frôlé par un objet volant non identifié (ovni), le 9 août près de New York. Les pilotes ont signalé l'incident aux autorités américaines. Selon elles, il s'agit d'un ballon-sonde météo.
L'équipage de cockpit a vu, à une distance d'environ 50 mètres, un objet non identifié s'approcher de l'appareil Swissair à une vitesse élevée, a expliqué Jean-Claude Donzel, porte-parole de Swissair à Genève, sur les ondes de la Radio suisse romande (RSR). "Il n'a pas pu être identifié et, pour l'instant, nous ne savons pas de quel objet il s'agit." L'incident est qualifié de sérieux par la compagnie aérienne.

Description divergente
L'engin a été décrit par le pilote comme rapide de forme allongée, de couleur blanche et sans ailes. Pour le copilote, il était plutôt de forme ronde, a indiqué Erwin Schärer, porte-parole de Swissair à Zurich.
Cette divergence est tout à fait normale compte tenu de la vitesse de l'appareil, a souligné Jean-Claude Donzel.
Seuls le pilote et le copilote ont vu quelque chose, l'incident s'étant produit à l'avant de l'appareil. Ce sont également les seuls à avoir été interrogés le 10 août par les différentes autorités américaines compétentes.

Ballon-sonde
L'objet aperçu ne saurait être un missile, d'après les Etats-Unis. Il s'agit d'un ballon-sonde météo, a précisé à l'ATS un porte-parole des autorités aériennes américaines. L'équipage d'un appareil de United Airlines qui volait juste derrière celui de Swissair a clairement identifié l'appareil comme un ballon.
Interrogé par la radio sur cette explication, le pilote l'aurait qualifiée de lamentable et de pas crédible. Les pilotes n'ont toutefois jamais parlé de missiles dans leurs dépositions ni à Swissair, a précisé Jean-Claude Donzel. Swissair n'a pas encore eu connaissance de l'hypothèse des autorités américaines. Elle ne connaît pas non plus les résultats de l'enquête en cours. Selon les autorités américaines, celle-ci aurait été terminée en un jour.
Ce n'est pas la première fois que Swissair est confrontée à des incidents impliquant des objets non déterminées. Des phénomènes inexplicables ou des presque collisions se sont déjà produits, comme pour toutes les compagnies aériennes, selon le porte-parole. Il y a partout des pilotes qui peuvent raconter ce qu'ils ont vu ou cru voir. Le ciel est un lieu de circulation.

Peu de passagers
Le vol 127 de la compagnie aérienne suisse effectuait le trajet Philadelphie-Zurich via Boston. L'avion se trouvait à 7000 mètres d'altitude et à environ 15 kilomètres de New York au moment de l'incident, samedi 9 août en fin d'après-midi heure locale. Soixante-quatre passagers pour Zurich et 17 membres d'équipage étaient à bord. L'interdiction pour Swissair de transporter des voyageurs locaux entre Philadelphie et Boston explique le faible nombre de passagers. Un Boeing 747 peut normalement en accueillir plus de 380, sans compter l'équipage. Sa vitesse de vol est d'environ 900 km/h. - (ats)

Source : http://www.ovni-suisse.ch/documentations/coupures-presse/11-24heures-00-aout-1997.htm



Résumé de l'observation d'ovni - Genève (Genève) - 08 mars 1997

DATE : 08 mars 1997
HEURE : 23h00
LIEU : Genève
CANTON : Genève
TYPE DE L'OBSERVATION : RR1
NOMBRE DE TEMOIN(S) : Non précisé
NOMBRE D'OBJET(S) : Non précisé
OBSERVATION :
J.-L. habite à Genève dans le quartier du Bouchet.

Il est 23h, ce 8 mars 1997, la nuit est claire, sans vent.

J.-L. fume une cigarette sur son balcon (côté Salève). Il voit soudain au-dessus du toit de l'immeuble en face de lui, à une distance de 50 à 100m, une sphère de couleur sombre longer le faîte du toit du sud au nord, pour disparaître à sa vue derrière un bouquet d'arbres. La taille apparente de l'objet est comparable à celle d'un biscuit apéritif à bout de bras.

Il entend alors un bruit semblable à celui d'une allumette qui s'enflamme, en beaucoup plus fort. Un triangle apparaît alors entre les arbres où la sphère a fini sa course, un triangle blanc ("éclairant comme un néon, très lumineux, cela faisait mal aux yeux") strié de noir, incliné à 45 degrés la pointe en haut, l'arrière du côté du témoin.

Le triangle s'éloigne lentement en direction du Petit-Saconnex (vers le nord).

L'observation dure une trentaine de secondes.

NOTES : Le témoin a déjà observé un OVNI en 1977, dans les alpes Vaudoise, à Gryon.

DOCUMENT(S) ANNEXE(S) :

Dessins de l'ovni et dessin (carte du lieux de l'observation), ici : http://www.ovni.ch

SOURCE :
http://www.ovni.ch
http://www.ovni-suisse.ch/catalogue-observations/177-geneve-geneve-08-mars-1997.htm



Résumé de l'observation d'ovni - Genève (Genève) - 04 août 1997

DATE : 04 août 1997
HEURE : 23h10
LIEU : Genève
CANTON : Genève
TYPE DE L'OBSERVATION : LN
NOMBRE DE TEMOIN(S) : Non précisé
NOMBRE D'OBJET(S) : Non précisé
OBSERVATION :
Le témoin raconte son observation : "C'était le lundi 4 août 1997 à 23h10, nous étions en train d'observer le ciel à la recherche d'étoiles filantes quand nous est apparu un ovni.

Caractéristiques de l'ovni : il se distinguait parfaitement du ciel à cause de sa couleur grise, il était triangulaire et à chaque extrémité de l'appareil une lumière (de la taille d'une étoile vu de la terre) brillait. La lumière ne clignotait pas comme sur un avion.

Comportement de l'ovni : l'appareil se déplaçait d'ouest en est. A première vue il se déplaçait lentement, puis après quelques secondes il accélérait et ralentissait de nouveau, à ce moment, venu d'ailleurs un point de la taille d'une étoile l'a rejoint et ils disparurent dans le ciel.

L'observation dura environ 10 secondes.

Je tiens à préciser que les conditions climatiques étaient bonnes et que durant l'apparition nous étions trois personnes à l'observer.

Quand aux personnes sceptiques qui penseraient que nous avons pu confondre cet ovni avec un avion ou un satellite nous précisons que nous sommes de fervent amateurs du ciel et que nous savons distinguer un avion d'un satellite et d'une étoile (filante)."

DOCUMENT(S) ANNEXE(S) :
SOURCE :
http://www.ovni.ch
http://www.ovni-suisse.ch/catalogue-observations/178-geneve-geneve-04-aout-1997.htm



Résumé de l'observation d'ovni - Genève (Genève) - 09 novembre 1997

DATE : 09 novembre 1997
HEURE : 16h30
LIEU : Genève
CANTON : Genève
TYPE DE L'OBSERVATION : DD
NOMBRE DE TEMOIN(S) : Non précisé
NOMBRE D'OBJET(S) : Non précisé
OBSERVATION :
Le témoin raconte :
Le dimanche 9 novembre 1997 vers 16 heures 30, j'étais sur le pont du Mont-Blanc à Genève et j'ai observé un étrange objet dans la direction du Salève. Il était d'apparence métallique et triangulaire. Il volait à 300 mètres d'altitude d'une façon erratique mais horizontalement. Il a disparu derrière le Salève.

DOCUMENT(S) ANNEXE(S) :
SOURCE :
http://www.ovni.ch
http://www.ovni-suisse.ch/catalogue-observations/13-geneve-geneve-09-novembre-1997.htm



Résumé de l'observation d'ovni - Lieu inconnu (Vaud) - 11 octobre 1997

DATE : 11 octobre 1997
HEURE : 04h50
LIEU : Lieu inconnu
CANTON : Vaud
TYPE DE L'OBSERVATION : LN
NOMBRE DE TEMOIN(S) : Non précisé
NOMBRE D'OBJET(S) : Non précisé
OBSERVATION :
Témoignage envoyé sur le site "www.ovni.ch" : Le 11 octobre 1997, vers 4h50, dans un ciel magnifiquement étoilé, j'ai vu environ 7 petits nuages blancs lumineux qui tournaient en forme d'ellipse, de droite à gauche et qui se dirigeaient, sud, sud-est. Ce phénomène a duré environ 30 minutes jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.

J'ai longuement réfléchi au meilleur moyen de vous donner plus de détails. J'ai donc fait une photo de jour, du site où j'ai observé l'événement, comme ceci vous pourrez mieux vous rendre compte des proportions.

Voici les réponses à vos questions: les nuages tournaient dans le sens des aiguilles d'une montre. Le temps pour une rotation complète était pareil à celui d'un gyrophare (de dépanneuse ou de chasse-neige), en tous cas c'était très rapide. L'espace entre eux ne laissait pas voir les étoiles. Je vous ai parlé de 7 nuages et je me rends compte que je n'en ai dessinés que 6!!! C'est très difficile d'être précis dans des situations pareilles... Encore un détail, peut-être était-ce à cause de la rapidité de la rotation, mais j'ai eu l'impression que le nuage à l'extrémité droite de l'ellipse ne bougeait pas, ou en tous cas pas à chaque tour.

DOCUMENT(S) ANNEXE(S), clique ici : http://www.ovni-suisse.ch/catalogue-observations/179-lieu-inconnu-vaud-11-octobre-1997.htm

SOURCE :
http://www.ovni.ch
http://www.ovni-suisse.ch/catalogue-observations/179-lieu-inconnu-vaud-11-octobre-1997.htm



L’OVNI de Geos-9 (1997)

Le jeudi 17 avril 1997, à 8 heures, le satellite américain Geos-9 communiquait à la Terre une photographie d’un ” très grand objet anormal ” au-dessus de l’Alaska.

L’image fut diffusée sur plusieurs sites Internet.

Une demi-heure plus tard, une seconde image montrait que l’objet qui se déplaçait vers le sud, se trouvait alors à l’ouest de la côte nord de Vancouver Island.

La photographie montrait également un ” objet anormal de la même taille ” au-dessus du Pacifique, à environ 80 km à l’ouest de San Francisco.

A 9 heures, Geos-9 communiquait une troisième image montrant que l’objet de San Francisco avait disparu, alors que le premier objet était de retour au-dessus de l’Alaska.

Les deux objets avaient une taille de 40 km.

A 11 heures, une quatrième image de Geos-9 enregistrait un nouvel ” objet ” moitié moins grand que les deux autres, et qui, stationnait au-dessus du Colorado.

A 14 heures, le FBI lança une alerte générale, parlant d’une ” menace potentielle ” au centre du NORAD de Cheyenne Mountain.

Le major général Jeff Grime précisa qu’il n’y avait pas de menace sur la ville proche de Colorado Springs. Les mesures de sécurité auraient, selon lui, été prises pour protéger le personnel de la base.

Cette remarque suscita des questions. Car, s’il n’y avait aucune menace, pourquoi protéger une base ?

Selon une dépêche de l’agence Reuter, la porte-parole du NORAD, Frankie Webster, refusa toute discussion sur la nature des mesures de sécurité.

Les rumeurs allèrent bon train sur plusieurs sites Web. Il est à souligner que les images envoyées par Geos-9 furent retirées de ces sites dès le vendredi matin.

Quelques jours plus tard, un scientifique annonça que les « objets » étaient en réalité des anomalies dues à une défaillance du programme du satellite.

Cette explication peut sembler plausible. Cependant, si ces images n’étaient dues qu’à une simple défaillance technique, pourquoi boucler tout le secteur de Cheyenne Mountain et lancer une alerte générale ?

La réponse a été : ” procédure automatique de sécurité “.

Peut-être mais il s’est tout de même écouler 6 heures entre la première détection et l’enclenchement de la procédure.

Les radars de poursuite du NORAD sont capables de détecter et d’identifier des objets de très petite taille. Pourtant, ils n’ont pas été capables d’identifier des objets de 40 km de diamètre. Ces radars ont été utilisés pour vérifier les images de Geos-9. S’ils n’ont rien détecté d’anormal, dans ce cas, pourquoi toute cette agitation ?

On a du mal à croire qu’une alerte générale à été déclanchée et que le NORAD est passé en DEFCON-4 (premier niveau d’alerte avant une éventuelle riposte nucléaire) juste pour quelques parasites informatiques.

La question est : ” Quels objets sont rentrés dans notre atmosphère le 17 avril 1997 ? “.


Portrait robot de l'ovni de GEOS-9 dessiner par un professionel après avoir entendu plusieurs témoignages

Source : http://dhyanchohan.unblog.fr/tag/l%E2%80%99ovni-de-geos-9/
avatar
André L.
Banni
Banni

Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 245
Age : 43
Localisation : Sherbrooke (Québec), Canada
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Ufologie :: Les ovnis

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum