Les Chupacabras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vidéo Les Chupacabras

Message par Area le Lun 7 Sep - 7:30

Présentation: La petite ile de Puerto Rico héberge un tueur, il attaque selon son bon plaisir, tue et mutile tout ceux qui ont le malheur de croiser son chemin. Des centaines d’attaques ont été rapportées par des fermiers qui tentent en vain de protéger leurs bêtes. Ce tueur a un nom, les portoricains l’appellent Chupacabras. Les chupacabras existent, ce n’est pas un mythe, c’est un mystère bien réel qui dépasse les frontières de Puerto Rico. Pour les sceptiques chupacabras serait le fruit de l’imagination des Hommes, pour d’autres il serait un nouvel animal qui se serait échappé d’un laboratoire et qui aurait été créé par ingénierie génétique ou encore il aurait été implanté sur Terre par des extraterrestres. Même si le maire de Puerto Rico prend ce fait au sérieux les autorités gouvernementales elles n’y portent aucune attention. Selon un vétérinaire il ne pourrait s’agir d’un animal connu puisque ce dernier le chupacabras bois le sang de ses victimes et laisse uniquement un trou de 0,5 à 2cm de diamètre dans leur cou.





L’hypothèse d’”accidentés” transdimensionnels : L’onde – Laura Knight-Jadczyk

Tout au long de l’Histoire on a noté que des créatures étranges et anormales visitaient notre monde. L’exemple le plus récent et le plus médiatisé est celui du “ Chupacabras”, qui sévit principalement en Amérique Latine. Tous ceux d’entre vous qui ont eu l’occasion de lire des rapports au sujet de cette créature bizarre feront immédiatement le lien avec les cas que je vais relater ici pour le plaisir du lecteur.

Dans une région reculée de la France du XVIIIe siècle, une bête errante se livrait à des carnages tellement terribles que ses exploits sanglants sont passés dans la légende….”

Ainsi débute une des versions de l’histoire de la bête du Gévaudan, étrange et horrible créature qui commença à semer la terreur en juin 1764, et continua à mystérieusement apparaître et disparaître pendant plus de deux ans.
Tout commença dans la forêt de Mercoire, près de Langogne, alors qu’une jeune femme était en train de garder ses vaches. Une bête hideuse fonça soudainement sur elle. Ses chiens (bizarrement) s’enfuirent, et elle aurait été tuée si les vaches n’avaient pas gardé le monstre à distance en le menaçant de leurs cornes. La jeune femme ern fut quitte pour quelques égratignures, des vêtements déchirés, et des nerfs ébranlés (les nerfs ébranlés SEMBLENT ETRE une des constantes dans ce type de cas, ce qui peut être constituer une “connexion” comme nous allons le voir).

Elle fit aux gens du village la description de la bête, qui était à peu près de la taille d’une vache, avait un poitrail large, une grosse tête et un cou épais, de petites oreilles dressées, et le nez d’un lévrier. Deux longs crocs pointaient de chaque côté de sa gueule noire. Sa queue était longue et exceptionnellement mince, et une ligne noire allait du sommet de sa tête au bout de sa queue. Elle dit également que la bête pouvait faire des bonds d’environ neuf mètres . En général, ceux qui entendirent la description pensèrent qu’il s’agissait d’une sorte de loup gigantesque.

Sommes-nous ici devant un récit hystérique? Je veux dire : qui a jamais entendu parler d’un loup aussi gros qu’une vache? Un loup qui peut faire des bonds de neuf mètres d’un seul coup? Gardez en mémoire les “bonds” également…. Au cours des mois qui suivirent, la bête attaqua des femmes et des enfants, ainsi que des hommes isolés qui menaient paître leurs troupeaux. Nombreux d’entre eux furent dévorés et emportés On trouve aussi des cadavres à moitié dépecés et des membres arrachés, gisant çà et là.

La suite : http://www.quantumfuture.net/fr/wave9_fr.htm
avatar
Area
Général fondateur
Général fondateur

Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

vidéo Re: Les Chupacabras

Message par André L. le Mer 9 Sep - 1:59


Chupacabras : La vérité



Source : canal :OvniVISION-Terra. Chili.

Interview du Docteur Virgilio SANCHEZ

Par Cristian RIFFO MORALES

" Le Chupacabras n’est pas une expérimentation génétique terrestre "



Le chercheur spécialiste du mystérieux déprédateur de sang donne une description de l’animal et explique les conclusions qui jusqu’à maintenant peuvent expliquer sa présence.



15mars 2001
C’est un des chercheurs les plus connus de MIAMI , Etats- Unis. Durant des années, il n’a pas arrêté de chercher dans le monde entier, un des mystères le plus intéressant de ces derniers temps, "le chupacabras " Il y a quelques temps, après un voyage au CHILI pour faire des recherches sur les attaques de cet être qui se sont produites dans la deuxième région, le docteur Virgilio SANCHEZ OCEJO est venu parler à l’antenne de Canal Ovni de Terra.


Vous êtes le spécialiste sur le thème des déprédateurs de sang. Quelles sont les caractéristiques physiques de ces êtres ?
Il n’est pas facile de définir de façon concluante les caractéristiques physiques de ces déprédateurs. Nos rapports les situent comme de petites créatures de 40à50 centimètres jusqu’à certaines de 1,3 mètres d’envergure. La majeure partie sont définis de forme simiesque, velues des pieds à la tête, dont la pigmentation est généralement obscure à part quelques pelages blancs. La tête est en forme de poire. Ils n’ont pas de nez seulement deux orifices. Deux yeux très grands et lumineux de couleur rouge où orange terminés en pointe. Ils n’ont pas d’oreilles, uniquement deux trous, et quelques uns ont été vus avec des oreilles similaires à celles des loups. Son tronc est formé d’un large do, se terminant par une délimité ceinture. Les bras sont robustes et les mains ont trois ongles. Les pattes sont similaires à celles d’un chien, mais beaucoup plus robustes dans leur partie supérieure. Ils se déplacent très rapidement et semblent voler. Ils mugissent d’une façon spéciale.


En existe t ‘ il plusieurs types ?
Les descriptions varient, ce qui nous fait penser que nous sommes en présence de plus d’un type d’entité. Les témoins en ont décrit une variété surprenante.


Existe t ‘ il des femelles et des mâles ?
Nous n’avons pas encore pu définir le sexe. La quantité de poils qui couvrent ces êtres, mais dans l’impossibilité d’en faire la remarque. Encore que vu la variété de leur taille il serait facile de déterminer la famille.


Attaquent ils seuls où en groupe ?
Presque toujours ils attaquent seuls, quoi que parfois ils ont été vus en compagnie de plusieurs autres. Quelques témoins nous ont affirmé avoir vu des groupes de dix à douze, mais pas en acte d’attaque, simplement arrêtés où en déplacement.


Quelle est la description la plus proche concernant leur manière d’attaquer les victimes ?
Personne n’a pu assister jusqu’à maintenant à l’instant ou il attaque ses victimes, car il s’entoure de l’obscurité de la nuit. Nous savons qu’il a le pouvoir de paralyser et de dominer, ses proies, qui ne peuvent ni fuir, ni émettre un quelconque bruit, car elles sont vidées de leur sang alors qu’elles sont encore vivantes.


Elles subissent une petite perforation d’un aspect quasiment " chirurgical "sur un côté du cou qui atteint la veine aorte et d’autres artères proches du cœur, en suçant le sang avec l’aide des battements du cœur. Nous avons trouvés de petits orifices de 3 millimètres pour la volaille de basse-cour, et de 4 centimètres pour les " lamas, brebis, chèvres, jusqu’à une profondeur de 35cm. "


Alimentation : Quel est leur système de nourriture : seulement le sang ?
Pour l’instant, les recherches ont prouvé que cet entité aspirait par succion le sang de ses victimes, mais parfois certaines bêtes ont perdu quelques uns de leurs organes comme les viscères et le foie. Après avoir mis en analyse les matières fécales, les résultats fourniront peut-être une idée de leur alimentation. Attention ! ils peuvent être aussi bien des " Réservoirs " transporteurs du sang sucé.


Les " chupacabras " existent ils dans le monde entier où seulement en quelques endroits ?
Apparemment, ils existent dans le monde entier mais en différents nombre suivant le pays et l’époque.


Vous avez voyagé dans tout le CHILI à la recherche des attaques qui ont eu lieu dans la deuxième région ; que pouvez vous conclure de cette visite ?
Durant notre visite à CALAMA UFO center endroit ou sont classés les rapports ufologiques et les attaques de ces entités sous la direction de Monsieur James FERRER associé à MIAMI ufo center. Nous avons demandé et reçu l’aide de différents scientifiques, ufologues dont Madame Liliana NUÑEZ ORELLANA. Avec eux nous avons établi un plan de travail qui continue actuellement a dépouiller et étudier les nombreuses apparitions et attaques qui parviennent des différentes contrées du CHILI.


Avez vous analysé les restes de cheveux et les traces laissées par ces êtres ?
Nous avons à l’heure actuelle une vingtaine de moulages de traces, des poils appartenant à l’entité, ainsi que des résidus de matières fécales. Les traces nous indiquent qu’il s’agit d’un bipède, elles sont semblables à celles obtenues dans les autres parties du monde, et sont égales à celles que nous possédons lors des attaques qui eurent lieu ici à MIAMI EN 1996.Cela revient à dire qu’il s’agit bien que nous retrouvons pour l’époque le même type d’entité.


Les premières analyses de poils ont été faites dans les laboratoires des Etats-Unis et le résultat indique que nous sommes en présence d’un mammifère inconnu Cela fut vérifié par une commission de médecins vétérinaires collaborateurs de UFO-CENTER-CALAMA.


Statistiques :
combien de cas d’attaques ont été enregistrés aujourd’hui dans le monde ?

C’est encore précoce pour faire des statistiques mondiales. Nous désirons faire ressortir que le 18 mars dernier, cela a fait un an qu’ont commencé les attaques dans la deuxième région du CHILI. En général, nous avons plus de 105 lieux(37villes, 26 villages, 20 hameaux, trois mines, 16, fermes, un vallon et deux anses) attaqués dans tout le CHILI , sans omettre les réminiscences brisant d’un coup tous les records de durée de leur présence au niveau mondial.


Cela a t il quelque chose à voir avec les extraterrestres, ou s’agit il d’une expérience génétique ?
Nous avons réussi à obtenir des vidéos et reportages d’atterrissages d’ovnis tout près des traces laissées lors des attaques, tantôt au CHILI, comme à PUERTO-RICO et MEXICO. Nous pouvons affirmer qu’il y a une coïncidence avec le phénomène " ovni " C’est pour cela que nous qualifions " ces suceurs de sang " comme " entités " non seulement en raison de leur intelligence et leur programmation, mais surtout par ce qu’ils sont capables de communiquer par télépathie activée avec les êtres humains. Cela n’est pas sans créer des problèmes psychosomatiques jusqu’au type de " poltergeist " avec leur seule présence.


Pour l’heure, il ne faut pas penser qu’il s’agit d’une expérience génétique Terrestre, car nous ne possédons pas la technologie nécessaire pour créer un " animal " pensant qui pourrait dévoiler ses capacités de voler sans ailes, de pratiquer la lévitation comme l’ont affirmé bon nombre de témoins.


A l’heure présente, il n’existe pas d’études séquentielles du matériel génétique en animaux par ce qu’il s’avère impossible d’en analyser l’ADN. Seulement se compte avec date spécifique d’une souris, de la levure et d’un protozoaire (organismes unicellulaire). Ceci dit nous continuons les rechercheset devons être ouverts à toutes les possibilités.


Ou vont arriver vos prochaines recherches ?
Pour l’instant continuer recueillir les rapports et les évidences physiques, initialement nous pensons que la présence de ces êtres " entités " seulement contribue au massacre des animaux.


Maintenant, nous considérons la grande quantité de rapports qui nous indiquent les séries de conséquences sur l’être humain, ouvre une nouvelle inconnue que nous essayerons d’élucider. Réellement, nous ne savons pas ou nous conduirons les prochaines recherches. Seulement nous suivons le chemin que la présence de ces entités nous assurent comme programme.


Docteur Virgilio SANCHEZ.



Dessin du chupacabra fait par témoins.



Chupacabra tuant un mouton.

avatar
André L.
Banni
Banni

Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 245
Age : 44
Localisation : Sherbrooke (Québec), Canada
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum