Arthur MATHEWS et le Teslascope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

vidéo Arthur MATHEWS et le Teslascope

Message par Area le Mer 11 Fév - 14:58

avatar
Area
Général fondateur
Général fondateur

Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

vidéo Re: Arthur MATHEWS et le Teslascope

Message par André L. le Mar 2 Juin - 0:27


Harry Grindell Matthews


Henry ou Harry (les avis divergent) Grindell Matthews est né le 17 mars 1880, à Winterbourne dans le South Gloucestershire (Angleterre).

M. Matthews fit ses études à l'école de Mme Webb, Alveston, et plus tard au Bristol Aventuriers's College. Il était en apprentissage dès l'âge de 16 ans à un cabinet d'ingénieurs en électronique et en 18 mois a appris tout ce qu'ils pouvaient lui enseigner.

En 1899 il se porte volontaire pour la Guerre des Boers, il joint la force constabulaire Baden-Powel sud-africaine et où il est blessé deux fois. C'est à ce moment-là qu'il a développé un intérêt pour les possibilités de communication vocale sans fil, connu sous le nom de téléphonie sans fil.

Après la guerre, il travaille pour un ingénieur-conseil à Bexhill-Sur-Mer, où il trouve le temps de développer certaines de ses idées à propos de la téléphonie sans fil.

En 1911, il a construit une radio émettrice et réceptrice. Le 12 septembre 1911, lors du vol de Ely Race Course à Cardiff, CB Hucks, dans un monoplan mercure Blackburn, le pilote a reçu des signaux transmis à partir du sol par Harry Grindell Matthews, alors qu'il était en vol à 85 milles à l'heure et à 700 pieds d'altitude.





M. Matthews a également envoyé le premier message de presse de Newport à Cardiff.

En 1912, Matthews fit une démonstration de son sans fil devant le roi George V à Buckingham Palace, où il a établi la communication entre deux voitures en mouvement. Pendant la première Grande Guerre 1914-1918, il élaborere un moyen de contrôler les navires en utilisant un faisceau lumineux de recherche et sur un dispositif destiné à détecter les sous-marins à plus de 30 kilomètres.

En 1921, il a enregistré des pistes sonores en utilisant la lumière, et il fait parler un film de Sir Ernest Shackleton le 26 septembre 1921, avant le départ définitif de celui-ci pour l'Antarctique.



Harry Grindell Matthews


En 1924, les titres des journaux le surnomment: Grindell Matthews "Rayon de la mort".

M. Matthews affirmait que grâce à des charges électriques transformées en faisceaux lumineux il pouvait arrêter un avion à moteurs, faire exploser de la poudre à canon ou tuer une souris. Au cours des expériences, il n'était pas inhabituel pour technicien d'être renversé ou brûlé en passant près de la poutre. Il a affirmé avoir lui-même perdu l'usage d'un oeil au cours de ces expériences.



Le rayon de la mort de Matthews à l'essai.


En 1926/1927, alors qu'il est en Amérique et en utilisant l'éclairage de studios de cinéma, il développa son "Sky projecteur". Grâce à cet appareil, il pouvait projeter des images sur des nuages. Au mois de décembre 1930, la population de Hampstead à Londres, a été surpris de voir l'image d'un ange volant dans le ciel, suivi par les mots, "Un Joyeux Noël," et une image d'une horloge indiquant le temps réel. Matthews était de retour en Angleterre afin d'effectuer une démonstration de son "Sky projector".

Il inventa également un appareil nommé "Luminaphone" un orgue qui pouvait être joué par des rayons lumineux. "Mon appareil peut reproduire n'importe quelle œuvre musicale avec l'habileté d'un orchestre et la qualité de son des grandes orgues», avouait-il.



Le "Sky Projector".


Pour la petite histoire, il a été avancé que ses inventions ont pu avoir un lien avec les super héros Flash Gordon et Batman. Son "Sky projector" est certainement ressemblant avec le «Bat Signal» utilisé par le maire de Gotham City afin de convoquer le Duo Dynamique, Batman & Robin. Et Flash Gordon aimait bien utiliser son pistolet à rayon.

En 1934, M. Matthews élabora l'idée d'utiliser d'hydrogène liquide à un avion-fusée et qu'il pourrait filer à une vitesse de 6 kilomètres par seconde. Trente-cinq ans plus tard, les hommes d'Apollo 11 se rendirent sur la Lune dans une fusée alimentée à l'hydrogène liquide!

H. Grindell Matthews est décédé d'une crise cardiaque le 11 septembre 1941 à Swansea. Il avait vécu depuis 1934 dans un bungalow au sommet d'une montagne galloise, entouré de clôtures électriques et d'alarme antivol de son invention.

Parmi les autres inventions attribuées à Harry, signalons un pilote automatique pour les avions et le système automatique des lampadaires s'allumant au crépuscule.

Source : http://www.ovni-quebec.info/2008/10/laffaire-arthur-mathews.html
avatar
André L.
Banni
Banni

Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 245
Age : 43
Localisation : Sherbrooke (Québec), Canada
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum