Le témoignage du Lt-colonel Fartek

 :: Ufologie :: Les ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

write Le témoignage du Lt-colonel Fartek

Message par Area le Mer 11 Fév - 14:46

Enquête du GEPAN/SEPRA et témoignage devant le comité :

Ancien lieutenant-colonel de l’armée de l’Air, Jean-Pierre Fartek (F) est, au moment des faits, pilote de Mirage III au sein de la 2ème escadre de chasse de Dijon. Aujourd’hui F est pilote dans une compagnie privée. F habitait, et habite toujours, dans le même village à proximité de Dijon. Sa maison est située au bout d’un lotissement donnant sur les champs. A environ 250 m se trouve un bouquet d’arbres d’une hauteur moyenne de 15 m au maximum. Le 9 décembre 1979 vers 9 h 15 du matin, F et sa femme observent un objet insolite (appelé M par la suite) dans le champ avoisinant leur maison ; la météo et la visibilité sont excellentes. M, dont ils estiment les dimensions à 20 m de diamètre sur 7 m d’épaisseur, est en vol stationnaire à 3 m de hauteur environ devant le bouquet d’arbres qu’il masque en partie. En parfaite concordance avec sa femme, le témoin F le décrit comme :
- ayant la forme de deux soucoupes superposées aux contours très nets, renversées l’une sur l’autre, ne présentant ni hublots ni lumières,
- étant de couleur gris métallique sur la partie supérieure, et plus foncée (bleutée) sur la partie inférieure, avec une séparation parfaitement délimitée entre le dessus et le dessous de l’engin. Cette différence de couleur ne pouvait pas être due à une différence d’éclairage, compte tenu de la position du soleil,
- animé de façon permanente de très légères oscillations, dont la fréquence n’était pas très rapide, comme quelque chose recherchant l’équilibre,
- ne faisant aucun bruit,
- ne causant aucune turbulence au sol ni lors du vol stationnaire, ni au moment du départ,
- n’ayant laissé aucune trace sur le sol.

Après un temps d’observation qu’il apprécie difficilement, F voit M osciller plus fortement, il a l’impression que M s’incline un peu vers l’avant (comme le fait un hélicoptère après le décollage en début de translation horizontale). F voit M partir à l’horizontale, à très basse altitude, sans bruit, sans laisser de traînée, à très forte vitesse et disparaître à l’horizon en quelques secondes. F a témoigné à la gendarmerie de l’Air de la base aérienne de Dijon. Il croit savoir que d’autres personnes ont observé le phénomène sans oser aller témoigner, notamment ses voisins et leurs enfants qui auraient fait la même observation. Cette observation, d’un pilote professionnellement bien averti des phénomènes aéronautiques, n’a jamais reçu d’explication.
avatar
Area
Général fondateur
Général fondateur

Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Ufologie :: Les ovnis

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum