Les gouvernements et les Extraterrestres

 :: Ufologie :: Les ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

write Les gouvernements et les Extraterrestres

Message par Area le Jeu 12 Fév - 11:31

Paul Hellyer, ministre de la défense du Canada de 1963-67 sous le Ministre Lester Pearson Prix Nobel de La Paix, a indiqué publiquement :

“Les OVNI sont aussi vrais que les avions qui volent au-dessus de votre tête” . Hellyer a averti, ” Les militaires des Etats-Unis préparent les armes qui pourraient être utilisées contre les Aliens, et elles pourraient nous faire entrer dans une guerre intergalactique sans jamais nous en avoir informé. “

M. Hellyer a continué en disant, ” je suis également concerné quant aux conséquences que pourraient avoir une guerre intergalactique, j’ai mon mot à dire !… C’est maintenant le moment de révéler qu’il y a des civilisations extraterrestres qui visitent la terre! “
Un porte parole pour les organisations non gouvernementales indique: ” Notre gouvernement Canadien doit aborder ces questions importantes qu’engendre le déploiement possible des armes dans l’espace extra-atmosphérique et d’une guerre contre les sociétés extraterrestres.”

Par “EBE,” M. Hellyer et ces organismes veulent dire : “Les civilisations extraterrestres avancées qui peuvent maintenant visiter la Terre” .

Le 25 septembre 2005, dans un discours effrayant à l’Université de Toronto qui a attiré l’attention des journaux et des magazines traditionnels, Paul Hellyer, ministre de la défense du Canada de 1963-67 à indiqué publiquement: “Les UFOs, sont aussi vrais que les avions qui volent au-dessus de votre tête.”

Hellyer indique:

“le secret qui s’attachait dans tous les éléments concernant l’incident de Roswell était vrai. La classification fut dès le début, placée au-dessus du niveau de “secret supérieur”, et ainsi la grande majorité des fonctionnaires des ETATS-UNIS et des politiciens, et même n’importe quel titulaire affecté au Ministère de la Défense ne furent habilités à connaître ce secret .”

Hellyer averti, ” Les militaires des Etats-Unis préparent les armes qui pourraient être utilisées contre les Aliens, et elles pourraient nous faire entrer dans une guerre intergalactique sans qu’ils ne nous aient jamais prévenu. l’administration de Bush a finalement convenu de construire des bases militaires sur la Lune, afin d’avoir une bonne position pour vérifier les allées et venues des visiteurs de l’espace, et pour tirer sur eux, s’ils le décident ainsi.”

Le discours de Hellyer a fini par une ovation debout. Il a dit :” Le temps est venu de soulever le voile du secret, et laissez la vérité émerger, ainsi il pourra y avoir un réel débat, concernant l’un des plus importants problèmes auquel la planète ait à faire face aujourd’hui !.”

Trois organisations non gouvernementales ont prit les mots de Hellyer à cœur, et ont contacté le Parlement du Canada à la Capitale, Ottawa, pour tenir des conférences publiques sur une possible présence Extraterrestre, et débattre de ce que devrait faire le Canada.

Le sénat canadien, qui est un corps désigné, a tenu des auditions objectives et bien-considérées et publié des rapports sur les questions controversées telles que le mariage de même-sexe et la marijuana médicale.[/size]

Le 20 octobre 2005, l’institut pour la coopération dans l’espace a demandé au Sénateur Canadien Colin Kenny, membre permanent du Sénat de la Sécurité Nationale et de la Défense, “Programmez les conférences publiques sur l’initiative canadienne Exopolitics, de sorte que les témoins tels que Hon. Paul Hellyer, et les Services Secrets canadiens de niveau élevé, connectés au Norad, des scientifiques et des témoins gouvernementaux confortés par les révélations du Disclosure Project et par le Exopolitics Symposium de Toronto, puissent présenter les évidences, les témoignages, et les recommandations d’ordre public recueillis .”

Les organisations non gouvernementales cherchant des auditions du Parlement incluent le colloque du Canada basé à Toronto Exopolitics, qui a été organisé par l’université de Toronto pour laquelle M. Hellyer a parlé.

Le projet de révélation (The Disclosure Project), ETATS-UNIS - l’organisation qui a recueilli des témoins des Services Secrets militaires de niveau élevé, l’éventualité d’une possible présence extraterrestre (ET), et également l’un des organismes cherchant des auditions canadiennes du Parlement.

L’institut Vancouver pour la coopération dans l’espace (ICIS), dont le directeur international dirige une étude (présentée en 1977) extraterrestre pour la Maison Blanche de l’ancien Président Jimmy Carter, qui lui-même a publiquement rapporté une rencontre en fin 1969 avec un OVNI, a classé la demande originale des auditions canadiennes du Parlement.

L’initiative canadienne d’Exopolitics, présentée par les organismes à une audition de panneau du Comité de sénat dans Winnipeg, Canada, 10 mars 2005, propose que le gouvernement du Canada entreprennent une décennie de contact…

…Le Canada s’est toujours opposé à baser des armes dans l’espace extra-atmosphérique. Le 22 septembre 2004 le premier ministre canadien Paul Martin a déclaré à l’Assemblée générale des Nations Unis., ” L’espace est notre frontière finale. Il a toujours captivé notre imagination. Quelle tragédie cela serait si l’espace devenait un grand arsenal d’armes et la scène d’une nouvelle course aux armements.”

Martin déclare, ” En 1967, les Nations Unies ont convenu que des armes de desctruction massives ne doivent pas être basées dans l’espace. Le temps est venu pour prolonger cette interdiction à toutes les armes… “

En mai, 2003, parlant avant la Chambre des Communes canadienne le Comité permanent sur des affaires de la défense nationale et des vétérans, l’ancien ministre des affaires étrangères du Canada Lloyd Axworthy, déclare :
“l’offre de Washington indiqué vers le Canada n’est pas une invitation de joindre l’Amérique sous un bouclier protecteur, mais il présente une doctrine globale de sécurité qui viole des valeurs canadiennes à beaucoup de niveaux.”

Axworthy a conclu, ” Là devrait être un engagement intransigeant d’empêcher le placement des armes dans l’espace.”

Le 24 février 2005, le premier ministre canadien Paul Martin a pris la décision officielle pour le Canada de ne pas participer au programme de défense du missile ballistique du gouvernement des États-Unis.

Le 15 Mai 2003, Mr Paul Hellyer, qui cherchait des témoignages auprès des membres du Parlement canadien, dans le Globe et le Courrier de Toronto a déclaré :

:

” Le Canada devrait accepter l’invitation de longue date du membre du Congrès Dennis Kucinich des ETATS-UNIS de l’Ohio de lancer une conférence pour chercher l’approbation d’un traité international pour interdire des armes dans l’espace. Ce serait une contribution canadienne positive vers un monde plus paisible.”

En début novembre 2005, le sénat canadien a répondu à ICIS, indiquant que le Comité du Sénat ne pourrait pas tenir des conférences sur les Extraterrestres en 2005, en raison de leur programme déjà serré.

” Cela ne nous décourage pas,” un porte parole pour les organisations non gouvernementales a dit :
” Nous allons en avant de pair avec notre demande au premier ministre Paul Martin et aux chefs d’opposition officiels dans la Chambre des Communes maintenant, et nous retenterons avec le sénat du Canada début 2006. “

” Il est maintenant temps de faire des révélations concernant le fait que des extraterrestres visitent la terre !”

Un porte-parole pour les organisations non gouvernementales a déclaré : ” Notre gouvernement canadien doit aborder ouvertement ces questions importantes de déploiement possible des armes dans l’espace extra-atmosphérique et de guerre contre les sociétés extraterrestres
avatar
Area
Général fondateur
Général fondateur

Nombre de messages : 415
Date d'inscription : 09/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Ufologie :: Les ovnis

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum